top of page

Le commerce extérieur de l’Estonie lors des trois premiers trimestres 2022

Dernière mise à jour : 9 janv.

Le commerce extérieur de biens de l’Estonie en valeur a connu une forte croissance au premier semestre 2022, due à une forte hausse des indices de prix à l’exportation et à l’importation. Cette forte hausse semble masquer une stagnation, voire un recul, du commerce extérieur estonien en volume. Néanmoins, la structure du commerce estonien reste inchangée : l’Estonie échange principalement avec ses voisins et dans l’UE, ce qui l’amène à développer un léger déficit commercial de 2,5Mds EUR (contre 1,25Mds EUR pour les trois premiers trimestres 2021).


Le commerce extérieur estonien : une forte croissance due aux prix

Lors des trois premiers trimestres 2022, l’Estonie a exporté 16 Mds EUR de biens et en a importé 18,5 Mds EUR. Dans les deux cas, il s’agit d’une hausse marquée par rapport aux trois premiers trimestres 2021, où les exportations s’élevaient à 13,17 Mds EUR (+21%) et les importations à 14,42 Mds EUR (+28%). Le déficit commercial a doublé, passant de 1,25 Mds EUR à 2,5 Mds EUR (+100%).


Ces hausses s’expliquent principalement par un accroissement de prix (indice des prix à l’exportation : +23,1% entre septembre 2021 et septembre 2022, en glissement annuel ; hausse de l’indice des prix à l’importation : +24,8%). Cela signifie donc que l’augmentation des échanges en valeur ne se traduit pas dans les échanges en volume. Ainsi, les exportations en volume enregistrées lors des trois premiers trimestres 2022 sont inférieures à celle enregistrées lors des trois premiers trimestres 2021 (-2% en glissement annuel). En revanche, le volume des importations a augmenté (+3,2%).


Sur les 16 Mds EUR de biens exportés par l’Estonie, 10,11 Mds EUR étaient des biens d’origine estonienne – soit 63% du total exporté. La proportion est plus faible que sur les trois premiers trimestres 2021, lorsque l’Estonie avait exporté 9,61 Mds EUR de biens d’origine estonienne.


Le pays a exporté pour un montant de 3,26 Mds EUR de machines et équipements électroniques en 2022, soit 242 M EUR de plus qu’en 2021. Ce type de produits constitue la part la plus importante de ses exportations (20,4%), suivi des produits minéraux et pétroliers (3,17 Mds EUR, soit 19,9% des exportations). Les exportations de produits minéraux ont augmenté de 43% par rapport à 2021 (2 ,225 Mds EUR en 2021), soit une hausse de 952 M EUR. Les exportations ont également augmenté pour les produits issus du bois, passant de 1,43 Mds EUR en 2021 à 1,79Mds EUR en 2022.


Les principaux produits importés sont également des machines et équipements électroniques, pour un montant de 3,68Mds EUR, soit 19,9% des importations sur l’année. Ainsi que les produits minéraux et pétroliers, qui connaissent également la plus forte hausse sur l’année, passant de 2,31Mds EUR sur les trois premiers trimestres 2021 à 3,68 Mds EUR en 2022. Cette hausse de 59% s’explique essentiellement par la hausse des prix de l’énergie et des hydrocarbures. Les produits minéraux et pétroliers représentaient 16% des produits importés par l’Estonie sur les trois premiers trimestres 2021, contre 19,9% pour 2022. En 3e et 4e position en 2022, nous retrouvons les produits métalliques (1,86 Mds EUR, +34%) et les équipements de transport (1,72 Mds EUR, +16%).


Des échanges commerciaux avant tout régionaux et européens

Le commerce extérieur estonien est fortement intégré au niveau régional. En effet, les principaux partenaires commerciaux pour les biens étaient des pays voisins lors des trois premiers trimestres 2022 (six dans le top dix des partenaires du pays). Nous trouvons tout d’abord la Finlande, de loin le premier partenaire commercial, qui représente 15% des échanges du pays, à hauteur de 5,2Mds EUR. En deuxième position, nous trouvons la Lettonie, avec un montant d’échanges qui s’élève à 3,95Mds EUR soit 11% du total des échanges commerciaux estoniens en 2022.

Les autres pays voisins présents dans ce top dix sont la Lituanie (3ème avec 2,88Mds EUR ; 8%), la Suède (4ème avec 2,78Mds EUR ; 9,2%), la Russie (6ème avec 2,11Mds, 6% ; les sanctions européennes n’étant alors pas entrées en vigueur) et la Pologne (7ème avec 1,69Mds EUR ; 5%). Au total, plus de la moitié des échanges commerciaux estoniens sont réalisés avec les pays voisins (54% des échanges), soit une hausse de 3 points par rapport au premier semestre 2021.Les autres partenaires commerciaux sont l’Allemagne (5ème ; 2,74Mds EUR ; 8%), les Pays-Bas (8ème ; 1,34 Mds EUR ; 4%), les Etats-Unis (9ème ; 1,18 Mds EUR ; 3%), et enfin le Danemark (10ème ; 767M EUR ; 2%).

Comme l’illustre le top dix, l’Estonie est très insérée dans le bloc européen (8 partenaires du top 10 sont membres de l’UE). Au cours des trois premier trimestres 2022, le montant total des échanges entre l’Estonie et le reste de l’UE s’est élevé à 26,4 Mds EUR, soit 77% des échanges de l’Estonie. Les exportations vers l’UE ont atteint 11,6Mds EUR au premier semestre, en hausse de 22% par rapport aux trois premiers trimestres 2021. Les importations en provenance d’Etats membres se sont élevés à 14,8Mds EUR, enregistrant une augmentation de 30%. L’Estonie a enregistré un déficit commercial vis à vis de l’UE de 3,2Mds EUR lors des trois premiers trimestres 2022, contre 1,9Mds EUR pour 2021.

Relation commerciale bilatérale avec la France : des échanges équilibrés et limités

Le commerce bilatéral avec la France a connu une croissance marquée entre 2021 et 2022. En effet, les échanges commerciaux entre l’Estonie et la France ont atteint 569M EUR lors des trois premiers trimestres 2022, contre 513M EUR sur la même en 2021. Ceci représente une hausse de 16% en un an, hausse moins forte que d’autres pays, ce qui fait descendre la France au rang de 14ème partenaire commercial de l’Estonie.


Les exportations estoniennes en direction de la France s’élèvent à 301M EUR, soit une hausse de 22% par rapport aux trois premiers trimestres 2021. Les importations en provenance de France ont quant à elle augmenté de 11% sur un an, s’élevant sur les trois premiers trimestres 2022 à 295M EUR. L’Estonie affiche donc une balance commerciale presque à l’équilibre avec un déficit commercial de seulement 6M EUR vis-à-vis de la France.


L’Estonie exporte principalement du bois et ses produits dérivés en direction de la France, à hauteur de 76,8M EUR au cours des trois premiers trimestres 2022. Ces produits représentaient 28% des exportations estoniennes à direction de la France. Les autres principaux pôles d’exportations vers la France sont les machines et équipements électroniques pour un montant de 57,6M EUR (soit 21% des exportations vers la France), et les produits chimiques et industriels (45,6M EUR ; 17%). Dans l’ensemble, les principaux secteurs de l’économie estonienne ont exporté moins vers la France en 2022 qu’en 2021, à l’exception des secteurs du bois (+26%) et de celui des graines connait une hausse vertigineuse de 1827% (de 0,7M EUR, 0% en 2021 à 11,49M EUR, 4% en 2022.


A l’inverse, l’Estonie importe depuis la France principalement des équipements de transport (98,6M EUR ; 29% des importations), des produits métalliques (65,9M EUR ; 19%) et des produits chimiques (55,2M EUR ; 16%). Les importations estoniennes depuis la France ont augmenté de 22% par rapport aux trois premiers trimestres 2021. Cette hausse est principalement portée par les produits métalliques (+99%).



5 vues0 commentaire
bottom of page